Une valeur ajoutée conséquente pour les entreprises comme pour les collaborateurs.

La société de conseil STAUFEN.INOVA a transféré son site de Wollerau à Zurich. 

Le changement n’a toutefois pas été uniquement géographique: la société a en effet transformé en profondeur sa culture d’entreprise afin d’être mieux armée pour affronter l’avenir. La mobilité en a été l’un des principaux moteurs dans la mesure où la grande majorité des collaborateurs se déplacent quotidiennement dans le cadre de leurs missions de consultants.

Nous rencontrons aujourd’hui Urs Hirt, co-directeur de STAUFEN.INOVA, au nouveau siège de l’entreprise à proximité de la gare centrale de Zurich. Les bureaux sont lumineux et modernes. Deux réunions sont en cours dans des espaces partiellement séparés. Le reste de la pièce est ouvert et meublé de chaises et de tables, toutes fabriquées avec des caisses de bois montées sur des roulettes. «Nous pouvons ainsi très facilement aménager l’espace en fonction de nos besoins», déclare Urs Hirt pendant que nous nous installons à une table.

Green Class CFF: la solution de mobilité pour les clients professionnels

Entretien avec Urs Hirt.

Urs Hirt, il y a quelques mois, vous avez déménagé le siège de STAUFEN.INOVA de Wollerau pour l’installer à Zurich. Quelles raisons ont motivé ce choix?

À Wollerau, nous disposions certes de locaux très vastes, mais tout était très impersonnel. Il manquait un espace de créativité, un lieu d’échanges. Un soir, en sortant du travail, je suis tombé sur un collègue de travail que je n’avais pas vu de la journée alors qu’il avait passé comme moi toute la journée au bureau. Nous avons donc voulu entièrement repenser notre manière de collaborer au sein de l’entreprise.

Comment?

Nous voulons devenir un centre névralgique pour nos clients et partenaires. Un échange régulier doit pouvoir avoir lieu de manière à ce que nous puissions apprendre les uns des autres. Ceci s’applique également à nos consultants qui doivent être plus souvent présents au bureau afin que nous puissions renforcer notre collaboration. Dans cette optique, nous nous sommes rapidement rendus compte qu’il nous fallait un emplacement central. Et nous l’avons trouvé à Zurich près de l’Europaallee, juste à côté de la gare centrale.

Travailler du jour au lendemain en plein cœur de Zurich, et plus à Wollerau, implique inévitablement des changements en matière de mobilité. Comment avez-vous relevé ce défi?

Nous avons choisi une approche systématique car la question de la mobilité était un problème majeur qu’il nous fallait résoudre. Pour ce faire, nous avons établi le profil des déplacements d’un certain nombre de nos consultants afin de mieux comprendre où ils se déplaçaient et à quelle fréquence. À cette époque, tous disposaient d’une voiture d’entreprise avec laquelle ils pouvaient parcourir jusqu’à 45 000 kilomètres par an dans toute la Suisse.

Comme nos consultants ne se rendent jamais au même endroit, la flexibilité de l’association du rail et de la route nous paraît essentielle.

Urs Hirt

Co-directeur STAUFEN.INOVA

Et quels enseignements avez-vous tirés de ces profils de déplacement?

Nous avons constaté que la plupart des lieux de rendez-vous de nos consultants étaient très bien desservis par les transports publics. Seul le «dernier kilomètre» posait encore problème. Le trajet de la gare jusqu’au point de rendez-vous chez le client était souvent le plus compliqué. Nous avons donc cherché une solution qui couvre non seulement les transports publics, mais offre aussi un moyen individualisé pour rejoindre la destination finale. C’est ainsi que nous sommes tombés sur Green Class CFF, qui permet de combiner de manière personnalisée les transports publics avec une voiture électrique à usage exclusif, un vélo en libre-service ou le service Carsharing. Comme nos consultants ne se rendent jamais au même endroit, la flexibilité de l’association du rail et de la route nous paraît essentielle.

Green Class CFF: la solution de mobilité pour les clients professionnels

Comment le passage de la voiture d’entreprise à une association de moyens de transports publics, de voiture électrique et d’options de partage a-t-il été accueilli par les collaborateurs?

Cela a effectivement donné lieu à un certain nombre de discussion, et cela n’a pas été simple au début de convaincre tout le monde. Pour certains, se déplacer en train était complètement nouveau. Quelque chose qu’ils n’avaient encore jamais fait. Lorsque les collaborateurs les plus âgés notamment ont appris que le nouveau site serait à Zurich, ils ont tout de suite demandé où se trouvait le parking le plus proche? L’idée de venir en train au travail ne leur était même pas venue.

Ce qui a été décisif, c’est que nous avons impliqué les collaborateurs dans ce processus dès le début et qu’au travers des multiples échanges que nous avons eus avec eux, nous avons pu leur montrer les multiples avantages qu’ils allaient pouvoir tirer de cette nouvelle solution de mobilité.

Urs Hirt

Co-directeur STAUFEN.INOVA

Finalement, tous vos collaborateurs sont titulaires d’un abonnement général pour les transports publics depuis début avril et certains utilisent déjà l’offre Green Class CFF. Comment avez-vous réussi à convaincre vos collaborateurs?

Ce qui a été décisif, c’est que nous avons impliqué les collaborateurs dans ce processus dès le début et qu’au travers des multiples échanges que nous avons eus avec eux, nous avons pu leur montrer les multiples avantages qu’ils allaient pouvoir tirer de cette nouvelle solution de mobilité. Par ailleurs, nous n’avons pas tout changé du jour au lendemain, mais avons défini une période de transition de deux ans. Certains de contrats de leasing sont valables jusqu’à la fin 2020. Toutefois, nous ne les renouvellerons pas et passerons progressivement à l’abonnement de mobilité Green Class CFF.

Cette forme de mobilité m’apporte une tout autre qualité de vie.

Urs Hirt

Co-directeur STAUFEN.INOVA

Vous-même, vous combinez beaucoup plus souvent le train et la voiture depuis le mois d’avril. Qu’en pensez-vous?

Je trouve ça génial. J’utilise beaucoup moins ma voiture et je voyage quasi exclusivement en train pour les longs trajets. Désormais, je rentre chez moi à Muttenz beaucoup plus tôt le soir et je suis bien moins stressé car je n’ai plus à subir le trafic de fin de journée entre Wollerau et Muttenz. En outre, je peux profiter du temps de trajet en train pour travailler. C’est idéal. Après une réunion chez un client, je peux rédiger le compte-rendu ou répondre à des e-mails sur le trajet du retour. Cette forme de mobilité m’apporte une tout autre qualité de vie.

Et quel est le retour de vos collaborateurs?

Très positif. Ils sont eux-aussi conscients des avantages que ce nouveau concept de mobilité leur apporte. En fonction de leur programme de la journée, ils peuvent choisir librement les moyens de transport à leur disposition. Nous gagnons tous en flexibilité. Par ailleurs, nous avons gagné en efficacité car nous pouvons travailler pendant les trajets. Nous sommes convaincus d’être sur la bonne voie avec ce modèle et espérons parvenir à inciter d’autres entreprises à revoir leurs propres structures de mobilité.

La nouvelle solution de mobilité avec Green Class CFF vous coûte plus cher qu’avant?

Non, et elle est même légèrement moins chère. Mais le prix n’a pas été le facteur déterminant pour nous. D’autres éléments l’ont été, tels que la sécurité de nos collaborateurs. Quand 20 consultants parcourent plus de 700 000 kilomètres par an en voiture, il y a toujours un risque pour leur sécurité. Avec les transports publics, ce risque est beaucoup moins important, dans la mesure où les collaborateurs remplacent les longs trajets en voiture par le train et parcourent uniquement de petites distances en voiture électrique. En outre, les charges administratives ont diminué. Nous n’avons plus besoin de noter les kilomètres laborieusement, de les saisir dans le formulaire correspondant, puis de transmettre celui-ci à la comptabilité. Tout ceci est terminé.

Quel rôle le facteur durabilité a-t-il joué dans votre décision en faveur de Green Class CFF?

Nous avons bien évidemment pris en compte ce facteur. Nous prenons le train et non plus la voiture pour les grands trajets et lorsque nous optons pour la voiture, celle-ci est électrique. Non seulement nous apportons notre contribution à la durabilité, mais, grâce à cette nouvelle solution de mobilité, notre attractivité en tant qu’employeur a augmenté, particulièrement auprès des jeunes, qui ont une conscience environnementale plus marquée.

Contenu complémentaire

Green Class CFF pour les entreprises.

Contactez-nous, nous nous ferons un plaisir de vous conseiller personnellement: