Mémorial en l’honneur de Hans Künzi, «père du RER zurichois» de Carsten Höller.

D’une largeur de 34 mètres, le nouvel accès reliant l’Europaplatz à la gare centrale de Zurich est unique en son genre: Carsten Höller, artiste de renommée internationale, y a intégré un mémorial en l’honneur de Hans Künzi dans la toiture. 

Ancien conseiller d’État à Zurich et conseiller national, Hans Künzi (1924-2004) est considéré comme le «père du RER zurichois». Le mémorial est le fruit d’une étroite collaboration entre la ville de Zurich, le canton de Zurich, la Fondation Hans-Künzi-S-Bahn et les CFF.

L’œuvre.

Loin du monument classique à l’effigie d’une personne de renom, le mémorial rend hommage à la personnalité et aux mérites de Hans Künzi par une habile abstraction de ses thèmes de prédilection: mathématiques, analyse des données et transport. 400 cercles lumineux d’un diamètre de 60 centimètres sont agencés dans une trame en forme de L sous la toiture de l’accès à la gare. Les néons qui bougent à différentes vitesses et dans différentes directions symbolisent le flux de circulation des passants à la gare centrale de Zurich.

Vie de Hans Künzi.

Vers la fin des années 50, Hans Künzi (1924-2004) est nommé professeur d’économétrie et de recherche opérationnelle de gestion à l’Université de Zurich où il concentre ses activités sur la recherche opérationnelle et le traitement électronique des données. En 1966, il accède également à un poste de professeur à l’EPF de Zurich, devenant ainsi l’un des rares titulaires de deux chaires en parallèle. Conseiller d’État à Zurich de 1970 à 1991, Hans Künzi représente le canton au niveau fédéral de 1971 à 1987 en tant que conseiller national. C’est sous son égide que le RER zurichois et la Communauté de transports zurichoise (ZVV) voient le jour. Il est considéré comme le père du RER à Zurich, système jouant un rôle décisif sur les plans économique, culturel et politique. 

Contenu complémentaire