Un accueil qui fait la différence.

Devant le comptoir du «Bagel &Juice» de José à Genève-Aéroport, on se sent immédiatement comme à la maison. José sait bien ce que l’on ressent lorsqu’on atterrit à Genève pour la première fois, et il réserve à ses clients du monde entier  un accueil chaleureux.

Certains de ses amis pensent que José est fou parce qu’il travaille à l’aéroport. Selon eux, c’est un endroit rempli de gens stressés et antipathiques. José, pour sa part, aime l’ambiance animée, dynamique et surtout internationale de l’aéroport. Il parle cinq langues et ne se voit pas seulement comme un vendeur de bagels, mais aussi comme le premier ou le dernier visage amical que les voyageurs voient lorsqu’ils arrivent ou qu’ils repartent.

«Les nouveaux arrivés qui ne parlent pas la langue locale ne sont pas encore tout à fait à leur aise et ont souvent besoin d’un petit moment pour prendre leurs marques. Un sourire amical et une petite discussion dans leur langue maternelle font souvent des merveilles.» C’est exactement ce que José veut offrir à ses clientes et clients. Il a lui-même appris à apprécier la valeur d’un accueil chaleureux lorsqu’il a atterri ici il y a 30 ans. À l’âge de 19 ans seulement, il a quitté son Portugal natal pour la Suisse romande sans parler un seul mot de français. Lors de son premier emploi, son supérieur l’a pris sous son aile comme s’il était son propre fils, et lui a appris la langue, la culture et la cuisine du pays. Il a appris très vite le français, même s’il a d’abord eu du mal avec la fondue et la raclette.

Au-delà de la langue, des saveurs familières peuvent elles aussi créer un sentiment de réconfort et de bien-être.

C’est pour cette raison que les bagels de José portent tous des noms de villes européennes, et que leurs saveurs s’inspirent de leur cuisine et de leurs spécialités. Par exemple, le bagel Turin propose de la mozzarella italienne et des tomates fraîches. Le bagel Oslo renferme du saumon fumé. Et le bagel Nice, de la mousse de thon. Ce dernier est le bagel préféré de José, qui le met à son menu pratiquement tous les jours. 

Pour rappeler ses origines, José opterait pour une création au jambon cru, au queijo flamengo – un fromage portugais –, aux tomates et aux cornichons. Si ce bagel avait un nom, il devrait tout naturellement s’appeler «Aveiro», comme la ville portuaire portugaise où José est né et a grandi. Il n’est d’ailleurs pas impossible que l’«Aveiro» se retrouve bientôt dans l’assortiment de son comptoir. José et ses collaborateurs peaufinent en effet constamment leurs recettes et proposent chaque mois un nouveau bagel saisonnier.

Lors des hivers genevois, par exemple, ils proposent un savoureux bagel fourré au fromage à raclette fondu – une saveur avec laquelle José a tout d’abord éprouvé des difficultés, mais qu’il a depuis appris à aimer. En effet, les frontières linguistiques et gustatives ne l’ont jamais arrêté. «Si je ne sais pas faire quelque chose ou si un goût ne me plaît pas, je n’abandonne pas. Je continue tout simplement d’essayer, encore et encore.» Aujourd’hui, José est un véritable amoureux de fromages, et c’est à la frontière entre la France et la Suisse qu’il se sent chez lui. Cela ne se voit pas seulement à ses préférences culinaires, mais aussi à sa manière de travailler.

En dehors des voyageurs qui ne s’arrêtent à l’aéroport que le temps d’une escale, rares sont ceux qui rendent visite au «Bagel & Juice Factory» dont José ne connaît pas le prénom. La police de l’aéroport, le personnel des CFF, les vendeuses et les vendeurs des boutiques avoisinantes: tous ont droit à un accueil chantant et chaleureux. José se sent bien là où il est, Et c’est ce qu’il souhaite aussi transmettre à tous ses clients. Parce qu’un visage jovial, un bagel savoureux et un «Bienvenue!», «Bem-vinda!» ou «Willkommä!» rend chaque arrivée agréable et chaque départ difficile.

Contenu complémentaire

Les délicieux bagels que José sert à la gare de Genève-Aéroport s’inspirent des cuisines du monde entier.

À découvrir ici Bagel & Juice Factory en gare de Genève-Aéroport.

Découvrez les histoires passionnantes provenant d’autres gares de Suisse.

Plus d’histoires Histoires de gares.