Mathématiques modernes - L’œuf philosophique de Mario Merz.

Mario Merz associe avec brio art et anthropologie.

Ses œuvres s’inscrivent à l’interface de la nature et de l’intellect. Sa conception directrice s’inspire directement des découvertes de Leonardo Fibonacci, mathématicien et philosophe du Moyen-âge. Ce dernier a mis en évidence une suite de nombres permettant de calculer les spirales à partir des chiffres arabes. Grâce à ces constructions purement mathématiques, Mario Merz cerne une montée en puissance invisible de l’énergie naturelle et spirituelle qu’il traduit dans des modèles artistiques à vocation universelle.
Cette œuvre a été offerte à la gare centrale de Zürich par l’Union artistique de la ville.

Œuvre.

Publiée à Pise en 1202, la série de nombres révèle un modèle simple selon lequel un nombre est la somme des deux précédents, et ce jusqu’à l’infini.
Les lignes rouges représentent la ligne de vie de la gare, la dynamique et le mouvement.
Les animaux illustrent, quant à eux, les va-et-vient permanents dans la gare et dans le monde entier.

Vie et œuvre de Mario Merz.

Mario Merz grandit à Turin, il étudie la médecine à l’Université de Turin. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il entre dans le groupe antifasciste «Justice et Liberté», motif pour lequel il a été arrêté et emprisonné en 1945. C’est à cette époque qu’il commence à s’intéresser à l’art. Au début, Mario Merz se consacre à la peinture à l’huile avant de créer des spirales informelles à partir de 1960. Il abandonne l’art informel pour déceler dans les objets des métaphores entre nature et culture. Il expérimente les matériaux et crée des objets lumineux aujourd’hui célèbres. Dans ces œuvres, il associe des tubes au néon à des objets de tous les jours, comme des bouteilles et des parapluies.

A partir de 1977, il se consacre à une «peinture volumétrique» haute en couleur, en assemblant des objets et en introduisant dans ses œuvres la suite de Fibonacci.

Mario Merz, artiste contemporain autodidacte, est décédé en 2003 à Turin où il a passé toute sa vie.

Leonardo de Pise, dit Fibonacci.

Le célèbre mathématicien est né à Pise vers 1175. Il est connu sous le nom de Fibonacci, une synthèse de «Filius Bonacci», signifiant «Fils de Bonacci». Au gré de ses voyages commerciaux vers l’Algérie, l’Egypte, la Syrie, la Grèce et la Provence, il s’initie à toutes les techniques de calcul de l’époque. Dans les mathématiques modernes, son nom est associé à la suite de nombres suivante:

Valeurs initiales a1 = 1 et a2 = 1, suite de nombres de Fibonacci: a n+2 = a n+1 + a n
Les nombres de Fibonacci peuvent également montré comme: f n = f n-1 + f n-2
La suite de nombres a été établie à partir d’un problème théorique décrivant la croissance d’une population de lapins:
Est considérée la descendance d’un couple de lapins, réputée nombreuse. Le problème se base sur les postulats suivants:

  • Chaque couple de lapins peut procréer dès l’âge de deux mois.
  • Chaque couple de lapins en âge de procréer engendre tous les mois une nouvelle paire de lapereaux.
  • Les lapins vivent longtemps.

an correspond au nombre de couples de lapins, n au nombre de mois considéré, on obtient alors la suite précitée.

slider.navigation Photo $0 de $1 s'affiche.

Contenu complémentaire