Une journée dans les Franches-Montagnes.

L'horizon à perte de vue, se laisser envahir heure après heure par un grand calme intérieur.

9h : Au cœur des Franches-Montagnes, dans le hameau du Boéchet, réveil dans une ancienne ferme entièrement restaurée. Après le petit-déjeuner, on s’offre une brève immersion dans la culture horlogère typique de la région, grâce au musée installé au sous-sol de la maison, qui retrace l'histoire du paysan horloger.

10h : Nous partons à la rencontre des chevaux des Franches-Montagnes et découvrons le métier d’éleveur chevalin, chez la famille Boichat de l’élevage du Peupé au Peu-Péquignot. Bien que nous soyons débutants, s’en suit une balade à cheval accompagnée dans les somptueux pâturages.

12h : Avant de passer à table, on s’arrange pour déguster quelques rosettes fines de Tête de Moine AOP, spécialité locale et apprenons quelques secrets de fabrication de ce fromage au lait cru, grâce à un fromager loquace et passionné par ses produits.

Les murs restaurés d’une vénérable bâtisse franc-montagnarde accueillent flâneurs et randonneurs aux estomacs affamés, mais aussi les travailleurs locaux à la pause de midi. La simplicité, la qualité des produits et le caractère bio de tout ce que la carte propose font le bonheur des végétariens et carnivores.

14h : Suivons un sentier joliment aménagé qui fait le tour de l'Etang de la Gruère. Ce petit coin sauvage dévoile à chaque contour une nouvelle surprise : petite plage propice à la baignade, petit pont en bois ou champ de myrtilles. On laisse l’esprit s’évader et on se laisse transporter…  Comment ne pas penser à un lac québécois ou finlandais ?

17h : On décide de rendre visite à la Brasserie des Franches-Montagnes, à Saignelégier, la BFM comme disent les enfants du pays ! S’en suit une rapide visite guidée de la brasserie et une longue dégustation de bières artisanales aux noms rigolos. Cette équipe un peu rock’n’roll ne manque pas d’humour. Amères, troubles, noires, IPA ou au thé vert, l’assortiment est complet et original. Le lieu est convivial : entre les cuves, du mobilier chiné et de grandes tablées. Les gens du coin y boivent également volontiers un verre, l’occasion de prêter l’oreille aux accents chantants.

19h : Plus besoin de présenter Georges Wenger, considéré comme le pionnier de la cuisine du terroir aux deux étoiles Michelin. La qualité des plats, la gentillesse du service, le confort du cadre chaleureux nous font passer une soirée des plus agréables. La carte des vins est si large qu’il faudrait l’emmener dans sa chambre pour l’étudier.

Contenu complémentaire

Contact.

Rail Service

Informations sur l'horaire et les billets 0900 300 300Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre.
CHF 1.19/min
(chaque jour 24 heures)

Plus à ce sujet.

Téléchargements.