Enquête sur le retour au bureau.

L’enquête a montré que les clientes et clients interrogés partaient du principe qu’ils allaient davantage pratiquer le télétravail à l’avenir. Ce qui était considéré comme une exception avant la pandémie est désormais une «nouvelle normalité», largement acceptée et encouragée.

Constats les plus pertinents:

  • Critères pertinents permettant d’exploiter le temps de trajet comme temps de travail:  
    • Durée du trajet (> 30 min)
    • Prise en compte du temps de trajet comme temps de travail
    • Confort et connexion stable au réseau
    • Type d’activité et préservation de la vie privée 
  • Avant la pandémie de coronavirus, la règle d’un jour de télétravail par semaine était largement répandue.
  • La part du personnel qui pourra être en télétravail au moins un jour par semaine «après» la pandémie de COVID-19 est estimée à 60%, soit cinq fois plus qu’avant la pandémie.
  • 86% des entreprises interrogées estiment que, «après» la pandémie, au moins une partie de leur personnel pourra éviter les heures de pointe. Environ un tiers indiquent que la majorité de leur personnel pourra éviter les heures de pointe.
  • Avantages les plus cités du télétravail: amélioration de la qualité de vie/de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, personnel plus satisfait, gain d’efficience et de productivité, gain de temps et réduction du stress du fait de l’absence de trajet domicile/travail.
  • Les entreprises pensent que le télétravail va se développer. Ce qui était considéré jusque-là comme une exception devient «la nouvelle normalité». Cette forme de travail est largement acceptée et encouragée. Elle est désormais accessible à des catégories professionnelles et des niveaux hiérarchiques supplémentaires.
  • Environ 50% des entreprises interrogées pourront travailler dans des espaces de travail collectifs. Certaines évoquent un besoin d’espaces de travail collectifs dans les grands centres ou les grandes gares.
  • Source: Enquête auprès de la clientèle commerciale des CFF, période : 23.07.2021-20.08.2021, 65 entreprises participantes.

Remarque: L'enquête n'est pas représentative, elle montre une image de l'humeur.

Définition du télétravail: Dans l’enquête, et donc dans les résultats, le terme de télétravail porte non seulement sur le travail à domicile, mais aussi sur l’activité professionnelle exercée en dehors des locaux de l’entreprise.

Conclusion d'un participant à l'enquête: Fondamentalement, les collaborateurs en télétravail ont la confiance des cadres; il y aura nettement plus de collaborateurs télétravaillant occasionnellement.

D’après 86% des entreprises interrogées, le personnel pourra éviter les heures de pointe.
Légende photo: Possibilité d'éviter les heures de pointes.
Environ 60% du personnel pourra être en télétravail 1 jour par semaine, voire 3 jours pour près de 17% d’entre eux.
Légende photo: Part future personnel en téletravail.

Contenu complémentaire