L’horaire 2018 prévoit une extension de l’offre et de nouveaux numéros de lignes.

Cette année, le changement d’horaire déploiera ses effets en priorité sur la Suisse romande. Les CFF proposeront davantage de relations directes et de places assises.

Pendant l’année d’horaire 2018, les travaux de construction et d’entretien se feront davantage dans le cadre d’intervalles plus longs et d’interdictions totales. Il en résultera une amélioration de l’efficacité et une réduction des coûts. Par ailleurs, la ponctualité en cours de journée s’en trouvera améliorée.

À partir du changement d’horaire 2018, l’InterRegio circulant sur l’axe Genève Aéroport–Berne–Lucerne s’arrêtera à Nyon, Morges, Palézieux et Romont. Nyon et Morges profiteront ainsi d’une liaison directe vers Berne. Palézieux et Romont seront reliés à Genève et Genève Aéroport grâce à une liaison directe rapide. Sur ces tronçons, nous ferons circuler avant tout des compositions duplex de type IC2000. Cela permettra d’offrir davantage de places assises. Les trains InterRegio Genève Aéroport–Lausanne–Brigue circuleront désormais à la cadence horaire sans s’arrêter entre Genève et Lausanne. Le temps de parcours entre le Valais, la Riviera et Genève s’en trouvera raccourci de 11 minutes.

En trafic international voyageurs, la priorité sera accordée à l’aménagement d’une offre attrayante sur l’axe nord-sud. Le 10 décembre 2017, les CFF introduiront une liaison quotidienne entre Zurich et Venise. En outre, une paire de trains de type ETR 610 circulera chaque jour directement de Francfort à Milan. Enfin, la clientèle profitera d’une cadence horaire sur la ligne Zurich–Stuttgart.

Contenu complémentaire

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité